La fleur de mélilot ! Un parfum pour votre garde-manger

Depuis quelques années, la fleur de mélilot blanc a bondi en popularité dans la cuisine des chefs. Son parfum unique et complexe qui nous rappelle légèrement la vanille, l’odeur du foin et la fève de tonka, nous inspire pléthore de nouvelles façons de l’utiliser tant pour vos recettes sucrées que salées.

Grande alliée de vos recettes de pâtisserie, je vous invite à l’essayer avec le porc, le pétoncle, la courge ou le topinambour.
À partir de juillet, on la voit fleurir sur le bord de nos routes québécoises. On la retrouve sur nos chemins de campagne et même en ville. Je l’utilise parfois fraîchement cueillie, mais c’est une fois séchée que son odeur prend de l’ampleur.

Il est très important de bien la faire sécher. Ici, dans les Laurentides, nous avons la chance d’avoir Gourmet Sauvage qui met en avant cette fleur au parfum exceptionnel de plusieurs  façons, et ce depuis plusieurs années.

Vous devriez essayer leur essence de mélilot. Quand je la mets au menu et l’explique à mes clients, je réalise souvent qu’elle est encore trop méconnue. Ils sont probablement passés à côté de plusieurs fleurs de mélilot en route pour le chalet. J’en apporte toujours un échantillon pour leur faire sentir son parfum à la fois floral et sucré.

En juillet, j’aime utiliser le mélilot dans mes desserts aux fraises. Quand le temps et la patience sont au rendez-vous, c’est avec nos fameuses fraises des bois que je lui fais honneur.
Difficile de résister à un sablé breton garni de fraises des bois et d’une crème diplomate à la fleur de mélilot.

Partez à la découverte du mélilot, vous ne serez pas déçus !