Le Q.G. Resto-Pub : Cuisine québécoise au menu

Bien que Mont-Tremblant soit un terrain de jeu toutes saisons pour les visiteurs du monde entier, la plupart
auraient du mal à décrire la cuisine québécoise. Au pied du village piétonnier, au milieu d’un océan
de saveurs, le Q.G. Resto-Pub est un îlot de cuisine québécoise préparée avec des produits locaux les plus
frais. L’ambiance chaleureuse de chalet chic – qui rappelle une cabane en bois rond typique des Laurentides – vous met immédiatement à l’aise grâce aux banquettes recouvertes de buffle rouge et noir, aux lambris et aux planchers rustiques.

Lorsque Greg Dewatcher, restaurateur chevronné, a créé le Q.G. (Quartier général) en 2015, il a été plus inspiré par notre région que par ses voyages et son désir d’innover qui lui ont valu une carrière fructueuse. «Il y avait un manque de représentation du Québec en restauration à Tremblant, surtout pour les touristes, explique M. Dewachter. Ma vision pour le Q.G. était d’être la table incontournable pour les mets locaux, spécialement pour le gibier.»
Les plats sont à la fois nostalgiques et avant-gardistes, combinant des recettes traditionnelles avec des ingrédients comme le lapin et les cuisses de grenouille – rares dans les pubs.

Gibier, viandes, poissons et volailles de la région figurent en bonne place au menu du Q.G., tels que le ragoût de sanglier de Montebello ; le jarret de porcelet laitier de Gaspor Farms, à Saint-Jérôme, accompagné d’une sauce barbecue maison ; les médaillons de wapiti de Northfork Farm, à Mirabel, dans une sublime sauce aux framboises ; le filet de doré jaune du Québec et les raviolis aux trois fromages et au canard laqué de Lac-Brome. Le menu comprend également des plats plus conventionnels comme le tartare de saumon ou de bœuf, les côtes courtes braisées, le filet de porc et même un plat végétalien avec des pennes, des légumes, des champignons et des fleurs d’ail du Québec.

Comme plat emblématique : un étonnant carpaccio de wapiti des Appalaches – de fines tranches de viande de gibier veloutée et étonnamment délicate, garnie de champignons sauvages marinés, d’huile de truffe et de flocons de parmesan. Pour mon plat principal, j’ai choisi un burger de bison dans un pain brioché marqué du logo Q.G., accompagné de mayonnaise au chipotle et de fromage provolone – une alternative au bœuf de base.


Notre serveur nous a aidés à trouver l’accord parfait mets vins : un Tempranillo d’Espagne succulent aux notes de fruits rouge sombre. Le service est attentif, mais discret, dans une atmosphère de pavillon de chasse, et le serveur en chef Vincent nous a versé de la bière en défiant les lois de la pesanteur. Après une soirée au Q.G., nos touristes pourront décrire une expérience gastronomique québécoise authentique : exquise, fraîche, audacieuse et unique, à apprécier en bonne compagnie dans un environnement chaleureux, accueillant et douillet.